Pourquoi créer son association ?

Dès fois, il arrive que la sauvegarde d’un intérêt commun suppose la mise sur pieds d’une structure capable de prendre en charge toutes les formalités nécessaires se rapportant à de telles actions. De toute manière, l’intervention d’une association offre une certaine crédibilité à toutes les démarches relatives à toutes les opérations qui s’articulent autour du programme à mettre en œuvre.

Utilités de l’association pour la réalisation d’une cause commune

D’une manière ou d’une autre, créer son association autorise une formalisation des actions sous l’égide d’un groupe d’individus animé d’une cause commune. Il s’agit, entre autres, d’un encadrement d’une activité sociale ou de l’organisation d’un événement pour la promotion d’une activité culturelle. D’autant plus, l’existence d’une association légalement constituée constitue une preuve irréfutable de l’abnégation d’une communauté d’individus à agir ensemble dans la réalisation d’un projet sociale aux yeux des partenaires financiers. Effectivement, grâce à une association, tous les membres actifs de la structure peuvent prendre part à toutes les initiatives afférentes à des décisions d’envergure pour son compte grâce au vote. Il s’ensuit que dans une association, la cause commune reste primordiale et occupe une marge très importante dans les actions prioritaires qu’elle s’est engagées au quotidien.

Une association garantit la pérennité d’un projet

En réalité, il a été reconnu que la fédération des membres d’une association matérialise une propre volonté visant à la pérennisation d’un projet, quelle que soit son origine au sein d’une vie communautaire. Bien entendu, même si le porteur de projet quitte l’association pour des motifs non évidents, il en résulte que c’est l’association qui assure la continuité des travaux effectués auparavant. Par la même occasion, dans le cas où l’association ressent un besoin de financement pour son fonctionnement, les fondateurs de celle-ci peuvent solliciter des soutiens financiers ou autres contributions de la part des bénévoles pour s’en sortir. A vrai dire, tous les membres de l’association ne doivent pas, en aucun cas, faire l’objet d’aucune contrainte financière, contrairement à la procédure à suivre lors de la formation d’une société à responsabilité limité ou SARL dans la catégorie des sociétés commerciales.

Démarche à suivre pour la création d’une association

Dans le même ordre d’idées, il est bon de savoir que pour créer une association, il faut passer inéluctablement par diverses étapes qu’il faut observer pour la régularité des formalités exigées. En premier lieu, la constitution d’un statut juridique s’avère nécessaire. Pour ce faire, et le cas échéant, il est possible de recourir aux services d’un expert en la matière du genre des avocats et des experts comptables. Par la suite, la tenue d’une assemblée générale de tous les membres actifs permet l’authentification de la création proprement dite à travers l’établissement d’un procès verbal constitutif y afférent. En outre, une déclaration, accompagnée des statuts signés et du Procès verbal, auprès de la préfecture reste obligatoire.

Quels sont les avantages de créer une association pour son activité ?
Quelles sont les différentes étapes pour créer une association ?